Blog « Regards d'Ardenne »

Bienvenue sur le blog Regards d’Ardenne !
Ici, vous découvrirez le Luxembourg belge sous de multiples facettes : nature, gastronomie, randonnées, bons plans, découvertes insolites… Au travers des articles du blog, nos rédacteurs, nos ambassadeurs et vos coups de cœur feront vivre le Luxembourg belge de manière étonnante.

Le Parc Animalier de Bouillon, un petit zoo en Luxembourg belge

6
Juin
2018

Par 6 juin 2018 Catégories Découvrir et visiter, En famille, Nature Pas de commentaires

Le Parc Animalier de Bouillon est niché à flanc de colline. Ce n’est pas un grand zoo, mais en raison de sa situation au cœur de la vallée de la Semois et de la variété d’animaux, c’est un bon prétexte pour une balade sympathique en famille selon Saskia, bloggeuse hollandaise.

Quels animaux vivent au Parc Animalier de Bouillon?

« Quels genres d’animaux y-a-t-il au zoo de Bouillon? Verra-t-on des éléphants?  » Maureen veut savoir si elle rencontrera son animal préféré. Malheureusement pour elle, l’imposant pachyderme n’est pas présent au parc animalier.
« Et des tigres?« , demande Camiel. Oui, il y a bien des tigres. Pour Maureen, les éléphants sont oubliés dès notre entrée tant il y a d’autres espèces à découvrir. Les nombreux panneaux jalonnant l’entièreté du parc nous en apprendront davantage sur le mode de vie et l’origine de chaque animal.

A la découverte des singes

Nous suivons le parcours principal à la rencontre de tous les animaux. Camiel court devant nous et s’arrête à une fenêtre. Il commence soudain à rire aux éclats. Sur le rebord, un singe amusant le regarde. Une vitre seulement sépare les visiteurs des singes, ce qui nous donne un sentiment de proximité.

« Papa, ce singe te ressemble! » crie Maureen. Commence alors une série de commentaires comiques et un beau moment de fou rire. Quand je demande à Maureen pourquoi les makis catta ont les bras grands ouverts vers le soleil, elle répond : « Parce qu’ils font du yoga. »

Face à face avec un singe pour un beau moment de fou rire / © Kidseropuit

Les walabis et les autruches

Nous approchons les walabis et les autruches de tout près car un mètre seulement nous sépare. Un son étrange nous interpelle, c’est le bruit de l’autruche, je n’avais jamais entendu pareil son auparavant. Camiel est quant à lui amusé par le saut des walabis et se met soudain à les imiter. J’aperçois alors un petit dans la poche ventrale de sa mère. Un beau moment d’émotion !

Le saut des walabis est particulier / © Kidseropuit

Les hyènes, les lions et les ours bruns

Pendant que nous regardons les hyènes depuis une plate-forme, nous entendons un autre bruit. « Est-ce qu’il y a des dinosaures ici? » me demande Camiel avec un regard perplexe : « Maman, ils sont morts, ils ne peuvent pas se trouver dans un zoo« . Entre les branches d’un arbre nous apercevons alors un lion blanc. Majestueux ! Il a l’air tellement paisible et doux qu’il nous rappelle les peluches de notre enfance.

Quels beaux lions ! © Kidseropuit

Plus loin, nous nous arrêtons devant deux ours bruns tout aussi imposants. Nous nous demandons pourquoi ils tournent sans cesse en rond. Est-ce leur démarche habituelle ou ont-ils envie d’attirer notre attention ?

A la découverte des élans, des rennes et des sangliers

Nous apprécions le cadre magnifique du parc. De part et d’autre du sentier en pente, nous voyons des enclos d’animaux où se trouvent principalement des ongulés : des élans, des rennes et bien d’autres encore. Nous voyons le sanglier que nous connaissons de notre « Park Hoge Veluwe ». Gérard se souvient en avoir évité un il y a peu avec la voiture.

Camiel a un petit aparté avec une vache Highland / © Kidseropuit

Des tigres et des cochons d’Inde

Au Parc Animalier de Bouillon il y a deux tigres. Selon le guide que nous rencontrerons plus tard au château de Bouillon, les tigres viennent d’un parc animalier allemand. Il nous apprendra que le parc zoologique de Bouillon coopère également avec « Stichting Aap » des Pays-Bas (un centre d’accueil de singes). Ce qui était autrefois un parc animalier présentant principalement des espèces européennes est ainsi devenu un refuge pour beaucoup d’autres animaux venus des 4 coins de la planète.

Après les tigres, nous changeons de style et rencontrons des cochons d’Inde. Avec leurs taches brunes, noires et blanches, ils sont vraiment attachants. « J’aimerais en emmener deux à la maison, ils sont tellement mignons… » suggère prudemment Maureen.

Une aire de jeux pour continuer l’aventure

Après notre visite du parc, nous découvrons la belle plaine de jeux. Il y a deux sections distinctes : une pour les enfants de 3 à 6 ans et une autre pour ceux de 6 à 12 ans. Dans cette dernière partie, Maureen (10 ans) et Camiel (8 ans) s’amusent beaucoup sur les grands toboggans, les balançoires et la tyrolienne.

Gérard et moi cherchons une place sur la terrasse où nous prendrons notre lunch. Un petit moment de détente après la visite du parc.

© Kidseropuit

Bon à savoir

1 / Les panneaux informatifs sont traduits en néerlandais. Ce sont de courts textes qui présentent les caractéristiques les plus importantes de chaque animal.

2 /  Les sentiers du zoo sont en asphalte et donc facilement accessibles avec un buggy.

3 / La visite dure environ 2 heures.

4 / Il est également possible de profiter uniquement du restaurant et de l’aire de jeux. L’accès à la plaine de jeux coûte 3 euros.

 

Encore plus de surprises …

En été, trois girafes viendront rejoindre le parc animalier.

En pratique

Tarifs : 12,50€/ad. – 9,00€/enf. de 3 à 12 ans / gratuit pour les enfants de moins de 3 ans

La visite du parc animalier peut être combinée avec celle du château fort de Bouillon.

Parc Animalier de Bouillon

Chemin de Chanteraine – 6830 Bouillon

+32 (0)61 46 71 52

www.parcanimalierdebouillon.be

Notre « camp de base » pour explorer la région de Bouillon est situé à Vresse-sur-Semois: Au Pied de Vigne. C’est un apparthôtel comprenant des logements parfaitement adaptés aux familles jusqu’à 6 personnes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *