Blog « Regards d'Ardenne »

Bienvenue sur le blog Regards d’Ardenne !
Ici, vous découvrirez le Luxembourg belge sous de multiples facettes : nature, gastronomie, randonnées, bons plans, découvertes insolites… Au travers des articles du blog, nos rédacteurs, nos ambassadeurs et vos coups de cœur feront vivre le Luxembourg belge de manière étonnante.

Une Française en Ardenne (Luxembourg belge)

12
jan
2017

Par 12 janvier 2017 Catégories Mon Ardenne Pas de commentaires

Présentation

Je m’appelle Célia, j’ai 20 ans et je viens du Vaucluse, dans le sud de la France. Je fais des études de tourisme à Nîmes et j’ai décidé de faire mon stage à La Roche-en-Ardenne afin de découvrir la Belgique et la manière dont est envisagé le tourisme à l’échelle de l’Ardenne. C’est pourquoi j’ai postulé comme stagiaire à la Fédération touristique du Luxembourg belge.

Mon stage s’est déroulé de la mi-novembre à la mi-décembre 2016, pendant quatre semaines. J’ai profité des week-ends pour visiter le pays, mais surtout l’Ardenne.

© Célia Mounet

© Célia Mounet

 

Voici un petit aperçu de mes visites !

Semaine 1

Découverte d’une nouvelle contrée, la Belgique

C’est la première fois que je séjourne en Belgique. Pour la Provençale que je suis, ce pays du « grand » nord est rempli de clichés: le froid, la pluie, la neige, etc. Mais, à ma grande surprise, je découvre de magnifiques paysages, de grandes étendues de verdure où, souvent le matin, un manteau de brouillard se pause. Ce décor magique me rappelle les contes des frères Grimm. Les habitations sont aussi fabuleuses. J’ai vu des manoirs, puis des plus petites maisons avec des toits d’ardoises en pente. Chez moi, les toits sont plutôt plats, avec des tuiles.

14940109_1199166903456090_1800665966815502542_o

© FTLB/ P. Willems

La Roche-en-Ardenne

Mon stage se déroule à la Roche-en-Ardenne, une petite ville ardennaise installée au fond d’une vallée. En dehors des heures de boulot, j’ai décidé de l’explorer.

En premier lieu, la visite du château féodal, vestige médiéval dominant la cité sur son rocher. Ensuite, le musée de la bataille des Ardennes installé dans la rue principale, pas très loin de l’église Saint-Nicolas (une belle église de style néo-gothique !).

0393h

En me baladant dans les rues, je découvre la gastronomie locale : les bouchers et leur bonne charcuterie, les restaurants (brasserie/taverne) où on peut, évidemment, boire de la bière, et les friteries ( !). Chez les Belges, la pomme de terre se déguste à tous les repas, habitude qui peut surprendre un Français.

039b3

Je poursuis ma visite de la ville. Le bâtiment qui me marque le plus est l’Institut du Sacré Cœur qui fait face au château et que j’ai la chance d’admirer depuis mon bureau.

Semaine 2

Saint-Hubert

Je me suis rendue à Saint-Hubert pour des réunions de travail. C’est une sympathique petite ville construite autour de la légende du saint. La première chose qui m’a frappé en arrivant est la grande et magnifique basilique ! Actuellement, il y a des travaux de restauration mais ça n’empêche pas de la visiter pour découvrir ses merveilles.

© FTLB/ P. Willems

© FTLB/ P. Willems

Semaine 3

Orval

Durant un week-end, j’ai eu la chance de découvrir Orval, un autre incontournable touristique! Pour les lecteurs français, il s’agit d’une abbaye située dans le sud du Luxembourg belge (la Gaume) où les moines font de la succulente bière et du fromage (pas besoin de présenter le lieu à nos amis belges !).

© Célia Mounet

© Célia Mounet

Nous avons d’abord testé le restaurant « L’Ange gardien », sur la route de l’abbaye, qui propose les mets produits par les moines. Un délice ! Je vous conseille de tester l’Orval en pression, elle est moins amère que l’originale.

0a2en

L’abbaye est immense mais les visiteurs n’ont accès qu’à une petite partie, la partie historique ; le reste est réservé aux moines qui continuent à y vivre. Plus d’infos sur la visite, ici!

© Célia Mounet

© Célia Mounet

Notre visite de l’Abbaye d’Orval

– Au début de la visite, un film de 20 mins nous présente l’histoire millénaire du lieu, sa reconstruction, la vie des moines ainsi que la fabrication des bières et fromages.

-Ensuite, on découvre un jardin composé des plantes médicinales utilisées depuis toujours pour et par les pensionnaires de l’abbaye. Plusieurs sculptures de la Vierges et de Jésus agrémentent le chemin jusqu’au musée de la bière.

Le musée de la bière nous explique le processus de fabrication puis nous montre les différentes étiquettes, bouteilles et verres qui ont été inventés à travers le temps.

-Juste à côté, il y a la fontaine de Mathilde, lieu légendaire de la création du lieu. Je sais maintenant pourquoi l’emblème est une truite tenant un anneau d’or.

– De là, la visite se poursuit dans les ruines de l’ancienne abbaye détruite à la Révolution. Ensuite, les plus courageux peuvent monter les deux étages afin de voir l’immense église : nous avons accès uniquement au balcon situé sous l’orgue.

-Pour finir, dans le musée, j’en apprends davantage sur le travail des moines à travers les âges (fer forgé, livre, reconstruction, peintures, …).

– Avant de partir, petit passage obligé par la boutique où l’on trouve des livres, des bijoux, des chapelets, et, évidemment, de la bière !

 

P1050816

© Célia Mounet

© Célia Mounet

© Célia Mounet

La Saint-Nicolas

Le lendemain, j’ai découvert la fête de la Saint-Nicolas. Dans ma région, nous fêtons uniquement le père Noël ! C’est une occasion de plus de réunir la famille. Dans la journée, Saint-Nicolas est venue au domicile afin de donner aux enfants de la famille un petit sac rempli de friandises (bonbons, barre chocolaté, biscuits, gaufres, …).

Semaine 4

Bastogne

Pour mon dernier week-end en Belgique, je suis allée à Bastogne. C’était le week-end des commémorations de la Bataille des Ardennes. J’ai notamment participé à la Foire aux noix. Cet événement annuel rappelle aussi bien un épisode de la Seconde guerre que la tradition populaire au cours de laquelle les jeunes hommes offraient des noix à leur amoureuse. Traditionnellement, le bourgmestre (nom donné au maire), accompagné des derniers mariés de l’année, jette des noix depuis le balcon de l’hôtel de ville. Cette année, il était accompagné de vétérans américains et des acteurs de la série « Band Of Brothers » (Frères d’armes en français), venus spécialement pour les commémorations.

© Célia Mounet

© Célia Mounet

Ensuite, nous nous sommes rendus sur le marché de Noël où l’on trouvait essentiellement des produits de bouches (dont beaucoup de bières). Que ce soit dans le marché ou dans la ville, la musique swing des années 40 (Glenn Miller, Louis Armstrong, …) était diffusée ou jouée, rappelant ainsi le thème du week-end. Quand je croisais des véhicules d’époque ou des hommes habillés comme tels, j’avais presque l’impression d’être retournée dans les années 40.

04b0c

Le dimanche, on m’a montré la statue « The Kiss » qui se situe juste à coté du mémorial du Mardasson, monument célèbre de la Bataille des Ardennes. Découvrez l’article de Pascale sur cette statue, ici! 

© Célia Mounet

© Célia Mounet

Mon séjour dans l’Ardenne belge est terminé, déjà quatre semaines sont passées! Il est temps pour moi de retourner dans ma Provence natale avec plein de bons souvenirs de cette riche terre ardennaise !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>